Les 5 Meilleures Chaussures de Crossfit et Haltérophilie

Meilleures chaussures CrossFitNe pas se sentir à la hauteur d’un WOD ? Impensable !

Haltérophilie, sauts, course… les chaussures de CrossFit ne doivent pas nous mettre sur la touche !
Au contraire, elles doivent nous permettre d’atteindre tout notre potentiel !

Mais qu’est-ce qui fait une bonne chaussure ? Et surtout, laquelle choisir ? Entre les hybrides et celles pour l’haltérophilie, voici donc, pour faire le bon choix, notre sélection des meilleures chaussures de CrossFit.

Quelles sont les meilleures chaussures de Crossfit ? (mis à jour en 2023)

Quelles sont les meilleures chaussures d’haltérophilie ? (mis à jour en 2023)


Les chaussures hybrides spécifiques à la pratique du CrossFit


Nike Metcon 44.5 étoiles sur 5

Note générale : 4.5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon

Nike Metcon 4La Nike Metcon 4, dernière version en date, est une chaussure qui continue à être spécifiquement conçue pour le CrossFit et le renforcement musculaire. Elle reprend évidemment les technologies qui ont fait le succès des éditions précédentes, comme les câbles Flywire qui offrent le maintien nécessaire sans jamais priver de liberté de mouvement, ou encore la semelle qui sait être ferme au niveau du talon mais plus souple à l’avant du pied, notamment pour garantir une bonne stabilité et un bon amorti. Mais sur cette version, le mesh texturé a été amélioré, et cette chaussure est désormais encore plus solide, encore plus légère et encore plus résistante. De quoi accompagner durant tous les entrainements et les exercices sans jamais faillir !

Notre avis : Depuis la Nike Metcon 3, très réussie, cette chaussure de CrossFit est clairement revenue dans notre radar, et avec la Metcon 4, on peut dire que Nike continue à gagner son pari ! Encore une fois, dès qu’on enfile cette nouvelle version, on se sent à l’aide et on réalise très vite qu’elle est parfaitement polyvalente et donc idéale pour les exercices d’haltérophilie, de powerlifting ou même pour les sauts et les burpees. Elle fait preuve de stabilité et de souplesse en même temps, et bonne nouvelle, le mesh continue à être résistant ! Comme avec toutes les Metcon, la toe box reste en plus large, et si c’est un détail qu’on apprécie particulièrement, on doit cependant préciser que ce n’est pas forcément adapté aux personnes aux pieds étroits !

Reebok Nano 8.04.5 étoiles sur 5

Note générale : 4.5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon

Reebok Nano 8Le Reebok Nano 8.0 aide à dépasser ses limites en permettant de profiter d’un confort incomparable ! Grâce à sa semelle intermédiaire (souple à l’avant mais ferme au niveau du talon), c’est une chaussure idéale pour les entrainements de CrossFit puisqu’elle fait preuve de la souplesse et de la stabilité nécessaire pour s’adapter à tous les exercices. D’autant plus que des rainures de flexion pour un mouvement naturel sont également présentes à l’avant. Avec son caoutchouc anti-abrasion, elle accroche en plus parfaitement, et des renforts stratégiques bien placés augmentent sa résistance et sa durabilité. Sa tige NanoWeave assure enfin un maintien parfait du pied, sans l’alourdir pour ne pas altérer les performances, et en le laissant bien respirer !

Notre avis : La Reebok Nano est désormais un classique de l’entrainement CrossFit, et cette version 8.0 est toute aussi réussie que les précédentes ! Les mouvements sont libres mais la cheville est toujours bien maintenue. L’équilibre et la stabilité sont au rendez-vous mais on ne se sent jamais collé au sol. Et contrairement aux toutes premières versions, la marque a continué sur sa lancée avec cette chaussure légère, peu rigide et vraiment polyvalente, de quoi s’attaquer à n’importe quel WOD. On ne sent pas à l’étroit dans la toe box, et question résistance, elle fait le poids et supporte très bien les entrainements. En plus, même si son design est un peu plus trop simple à notre goût, elle n’en reste pas moins vraiment tentante !

Under Armour UA Limitless TR 3.04 étoiles sur 5

Note générale : 4 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon

Under Armour UA Limitless TR 3.0La chaussure de CrossFit Under Armour UA Limitless TR 3.0 offre maintien et flexibilité grâce à son empeigne en forme de coque dotée d’un mesh léger. Avec sa semelle intermédiaire, à la fois ferme derrière mais souple devant, elle privilégie l’amorti et la liberté de mouvements lors des entrainements, mais sans oublier l’importance de conserver des gestes naturels grâce à un espace flottant au-dessus de l’arche du pied. Pour une parfaite stabilité, le talon externe est renforcé et des rainures dans la semelle extérieure garantissent une adhérence optimale, sur n’importe quelle surface. Légère et respirante, c’est une chaussure résistante à la coque renforcée qui est capable de supporter frottements et abrasions.

Notre avis : L’Under Armour UA Limitless TR 3.0 est, dans sa globalité, une bonne chaussure de CrossFit. Bien qu’on ait trouvé qu’elle manquait un peu de confort par rapport à d’autres marques (on s’y est senti un peu plus à l’étroit), elles disposent en revanche de toute la polyvalence nécessaire pour que la performance reste l’objectif principal de chaque entrainement ! Le drop n’est pas très fin mais on ne s’est jamais senti pénalisé au niveau de l’énergie à fournir, et pour ce qui est de l’équilibre entre souplesse et légèreté d’un côté, et solidité et stabilité de l’autre, elle fait plutôt du bon boulot. Ce n’est pas une Nike ou une Reebok, mais elle est également moins chère, et pour débuter en CrossFit quand on a un budget limité, elle peut très bien faire l’affaire !

Nike Metcon 35 sur 5

Note générale : 5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Nike.fr


Reebok CrossFit Nano 6.04 sur 5

Note générale : 4.5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon.fr | Lire notre test complet des Reebok CrossFit Nano 6.0

Reebok CrossFit Nano 6.0Les Reebok CrossFit Nano 6.0 sont la dernière évolution présentée par la marque. Pour ce nouveau modèle, le revêtement en kevlar, toujours aussi léger, a été retravaillé pour offrir autant de solidité à la chaussure mais pour causer moins de gêne dans les mouvements, notamment au niveau des orteils. Les technologies RopePro+ et MetaSplit sont toujours présentes pour donner plus d’adhérence et plus de grip, que ce soit au sol ou lors de montée de corde, tandis que le drop de 4mm et la semelle intermédiaire ergonomique garantissent stabilité et absorption des chocs. C’est donc une chaussure totalement polyvalente, capable de s’adapter aussi bien à la course, aux exercices de conditionning et de gym qu’aux mouvements d’haltérophilie.

Notre avis : Les Reebok CrossFit Nano 6.0 sont les chaussures de CrossFit par excellence, celles qu’on pourrait actuellement qualifier de meilleures sur le marché. Après plusieurs modèles qui possédaient un certain nombre de défauts, Reebok a enfin réussit le mélange parfait, celui qui mêle solidité, souplesse, stabilité et résistance. Le kevlar est mieux positionnée, et les chaussures sont en plus beaucoup plus confortables à porter, la toe box ayant été élargie et la semelle ayant été remplacée pour offrir un meilleur amorti. On aurait apprécié qu’elle laisse un peu plus respirer les pieds, mais avec autant de qualité, difficile de vraiment y voir un inconvénient. Dans une gamme de prix en accord avec la concurrence, c’est la chaussure de CrossFit idéale pour débuter ou pour s’attaquer à n’importe quel WOD.



Nike Metcon 24 sur 5

Note générale : 4.5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon.fr | Lire notre test complet des Nike Metcon 2

Nike Metcon 2La Nike Metcon 2 est une chaussure de CrossFit à la fois stable et résistante, idéale pour tous les types d’exercices. Avec à sa plate-forme conçue pour ne pas nuire aux mouvements, l’énergie est parfaitement restituée, notamment grâce au talon antidérapant. La mousse double densité de la semelle offre d’ailleurs un très bon amorti, pour les exercices de course par exemple, sans nuire à l’équilibre pour les exercices d’haltérophilie. La technologie Flywire la dote également d’un maintien optimal, sous oublier que la présence de caoutchouc sur la semelle extérieure, que ce soit au niveau du talon ou de la pointe, permet à la chaussure d’avoir une bonne prise au sol tout en la rendant plus solide.

Notre avis : Par rapport à la Nike Metcon 1, la Metcon 2 s’améliore surtout au niveau de la robustesse et de la stabilité. Toujours aussi légère, elle se prête aussi bien aux exercices d’haltérophilie que de gymnastique, et malgré le drop très léger, elle reste confortable pour de petites distances de course. Protégée contre les frottements grâce à un revêtement résistant, et fabriquée en partie avec du mesh pour en faire une chaussure qui respire, on prend définitivement plaisir à la porter durant les entraînements. Son prix reste en plus tout à fait correct, et la vaste gamme de couleur dans laquelle la chaussure est proposée est très appréciable.



Reebok CrossFit Nano 5.03.5 sur 5

Note générale : 3.5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon.fr

Reebok CrossFit Nano 5.0La Reebok CrossFit Nano 5.0 est la chaussure de training la plus légère de la marque, mais elle marque également une évolution technique : toujours plus innovante, elle est désormais équipée d’une tige renforcée avec du kevlar, pour la rendre encore plus résistante. À la fois stable et confortable, elle propose un espace supplémentaire pour les orteils tout en absorbant de manière efficace les chocs grâce à une semelle ergonomique. Son drop encore abaissé à 3mm seulement la rend en plus parfaite pour tous les types d’exercices. Enfin, ses renforts RopePro et ses motifs en relief protègent la chaussure de l’usure en lui donnant en même temps une meilleure accroche.

Notre avis : La présence de kevlar à l’intérieur de la Reebok CrossFit Nano 5.0 rend l’avis plutôt mitigé. S’il est vrai que cela lui donne beaucoup de résistance et une très bonne stabilité, notamment pour les mouvements d’haltérophilie (surtout grâce à la technologie NanoShell qui offre un bon maintien même lors du soulèvement de charges lourdes), elle devient un peu trop rigide pour la course et a tendance, dans ce cas, à faire mal aux pieds. Elle est donc à privilégier pour les WOD qui n’incluent pas ce genre d’exercices, puisqu’en dehors de ce petit défaut, elle est très agréable à porter et s’adapte bien à tous les autres mouvements.

Nike Metcon 14 sur 5

Note générale : 4 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon.fr

Nike Metcon 1La Nike Metcon 1 a été spécialement conçue pour répondre aux besoins des entrainements multidisciplinaires, en assurant un bon maintien et de la stabilité, tout en possédant la légèreté nécessaire. Le drop entre le talon et l’avant du pied est le plus minimal possible, pour avoir une bonne prise au sol lors d’exercices de soulèvement de poids (des câbles Flywire enveloppent d’ailleurs la voûte plantaire pour offrir un maintien parfait). Des rainures de flexion permettent d’obtenir un mouvement le plus naturel possible, lors de sauts par exemple. Et enfin, un mesh robuste et résistant aux abrasions a été posé, pour faire durer la chaussure dans le temps.

Notre avis : Malgré l’arrivée sur le marché de sa successeuse, la Nike Metcon 1 est toujours une chaussure de CrossFit aussi prisée. Que ce soit au niveau de la robustesse, de la souplesse et même de la stabilité, elle fait un presque sans-faute. Burpees, box jumps, deadlifts, elle s’adapte parfaitement à tous les exercices et on se sent à l’aise avec ces chaussures aux pieds, qu’on ait besoin de flexibilité ou même de stabilité. Même au niveau design, bien qu’elle reste assez sage, ses couleurs la rendent élégante et attractive. Attention cependant, elle a tendance à tailler un peu petit, ce qui peut être gênant pour certains exercices.

Reebok CrossFit Nano 4.04 sur 5

Note générale : 4 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon.fr

Reebok CrossFit Nano 4.0Considérée depuis sa sortie comme une des chaussures de CrossFit par excellence, la Reebok CrossFit Nano 4.0 regroupe à la fois performance, résistance et confort. Grâce à la technologie DuraCage, la tige a été repensée pour être solidement protégée tout en restant légère. Les semelles extérieures et intermédiaires ont été recouvertes de la protection RopePro, contre l’abrasion, et qui optimise l’accroche lors des grimpées à la corde. L’absorption des chocs, l’amorti de l’avant-pied et la stabilité du talon sont également assurés par une mousse double densité. Enfin, une nouvelle base en mesh permet une meilleure respirabilité du pied.

Notre avis : Que ce soit sur le papier ou en condition réelle, la Reebok CrossFit Nano 4.0 est une des meilleures chaussures pour la pratique du CrossFit. À la fois polyvalente tout en étant confortable et agréable à porter, elle épouse la forme du pied et s’adapte parfaitement à tous les exercices et à n’importe quel WOD. On apprécie surtout sa largeur et sa souplesse au niveau des orteils, ce qui la rend stable et adaptée aux différents mouvements. En plus, au niveau de l’esthétique, là encore elle frappe fort puisqu’elle est jolie, disponible dans de nombreux coloris, et peut même être entièrement personnalisée. C’est une chaussure qui peut être conseillée autant aux débutants qu’aux athlètes confirmés.

Reebok CrossFit Nano 3.04 sur 5

Note générale : 4 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon.fr

Reebok CrossFit Nano 3.0La Reebok CrossFit 3.0 se place dans la lignée des chaussures de training imaginées par la marque. Polyvalente, elle s’appuie sur de nombreuses innovations techniques qui l’ont perfectionné et qui la rende agréable à porter et à utiliser. Avec ses 4mm de drop entre le talon et l’avant-pied et sa technologie Dual Density, elle atteint presque l’équilibre parfait pour assurer stabilité et amorti irréprochables. Son mesh respirant et sa doublure anti-frottements permettent de réduire les irritations. Ses renforts médians et latéraux Rope Guard lui assurent une résistance aux abrasions. Et enfin, sa semelle de propreté en mousse Ortholite ajourée accorde aux pieds un confort en toutes situations.

Notre avis : Bien que désormais remplacée par les versions 4.0 et 5.0, la Reebok CrossFit 3.0 n’a pourtant pas encore tiré sa révérence. Toujours aussi performante dans de nombreux exercices, elle est surtout très stable, et cela se ressent dans les mouvements d’haltérophilie, par exemple. Si elle se présente comme polyvalente, elle manque cependant un peu d’amorti au niveau du talon et elle n’est pas totalement adaptée à de longues courses. Par contre, elle compense en étant dotée d’un espace assez large au niveau des orteils, ce qui la rend très agréable à porter. Pour débuter dans le CrossFit, son prix et ses performances techniques valent largement la peine de choisir cette génération précédente.

Inov-8 F-Lite 2403,5 sur 5

Note générale : 3.5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon.fr

Inov-8 F-Lite 240La marque Inov-8 ne possède peut-être pas la même attractivité que Reebok et Nike dans notre pays, mais sa F-Lite 240 est l’une des chaussures de training les plus polyvalentes. Légère, elle possède une nouvelle semelle plus durable qui s’adapte aussi bien aux sauts et courses qu’aux soulèvements de poids. Avec 6mm de drop entre le talon et l’avant-pied, et la présence de la technologie brevetée Meta-Flex, elle assure en plus une certaine stabilité tout en permettant de la mobilité dans les mouvements. Elle possède enfin des renforts en caoutchouc sur le dessous et les côtés, pour donner une meilleure adhérence en cas de grimpement, et pour éviter les risques d’abrasion.

Notre avis : Cette Inov-8 F-Lite 240 a déjà ses fans chez nos amis anglais et il est facile de comprendre pourquoi, puisqu’elle dispose de toutes les caractéristiques qui font d’elle une chaussure de CrossFit complète, qui est agréable à porter tout en étant plutôt polyvalente. Petit bonus, la marque propose même deux modèles différents pour l’avant de la chaussure : un modèle de précision, plus étroit, et un modèle standard, plus large, avec une toe box évasée, pour ceux qui aiment avoir de la place pour leurs orteils. Dommage cependant qu’elle soit dans une gamme de prix qui entre directement en concurrence avec la Reebok CrossFit Nano 4.0 qui est tout de même plus réussie.


Les chaussures d’haltérophilie


Nike Romaleos 34.5 étoiles sur 5

Note générale : 4.5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon

Nike Romaleos 3La Nike Romaleos 3 se concentre en priorité sur la stabilité et le maintien du pied pour offrir à son porteur tout la force dont il a besoin pour ses entrainements d’haltérophilie. La chaussure est notamment dotée de câbles Flywire et de strap en nylon à mi-pied pour maintenir sans emprisonner, mais aussi d’une plaque en thermoplastique avec motif nid d’abeille pour que la stabilité ne se fasse pas au détriment de la légèreté. Grâce à une semelle intérieure interchangeable, elle s’adapte en plus parfaitement à chaque exercice en privilégiant au choix la souplesse ou la fermeté. Quant à la semelle extérieure, son caoutchouc résistant lui garantit une adhérence optimale sur toutes les surfaces.

Notre avis : En termes de performance, la Nike Romaleos est une chaussure d’haltérophilie très bien conçue ! On a aimé tout ce qu’elle apportait pour la réussite de nos exercices de force en CrossFit, et notamment un très bon maintien doublé d’une parfaite stabilité. On l’enfile et on se sent bien dedans, notamment parce que la toe box est assez large et que la semelle intérieure est confortable. En revanche, ce modèle semble avoir un petit problème de conception puisque de nombreux sportifs se sont plaints de la languette qui s’arrachait un peu trop facilement, alors même qu’ils ne tiraient pas fort dessus. Pour ce prix-là, ça ne devrait évidemment pas se produire, mais ça n’enlève cependant rien à l’efficacité de cette chaussure !

Reebok Legacy Lifter4.5 étoiles sur 5

Note générale : 4.5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon

Reebok Legacy LifterLa Reebok Legacy Lifter est une chaussure d’haltérophilie spécialement conçue pour parvenir à se surpasser à chaque nouvel entrainement ! Grâce à la technologie Flexcage, la tige a été construite pour fournir à la fois stabilité et légèreté, tandis que la technologie Exoframe entoure le talon et la cheville pour un soutien parfait. Avec ces 2 bandes velcro, le pied est d’ailleurs toujours maintenu en position, mais ça ne l’empêche pas pour autant de bien respirer puisque le tissu en mesh et cuir perforé utilisé offre une ventilation optimale. Enfin, pour bien rester au sol même lors de soulèvement un peu lourd, la semelle extérieure en caoutchouc garantit une excellente adhérence et la plateforme thermoplastique permet de garder la maitrise !

Notre avis : Avec la Reebok Legacy Lifter, on est sur une chaussure d’haltérophilie qui possède presque tout pour plaire ! Les semelles intérieures et extérieures sont idéalement fabriquées pour qu’on se sente sûr de soi durant les exercices : la stabilité est au top, le pied ne bouge pas et on reste au sec même quand l’effort devient plus intense. Pendant de simples squats ou du powerlifting, elle assure véritablement le maintien ! Si elle est en plus très résistante, on aurait par contre aimé qu’elle soit un peu plus large, notamment au niveau du bout du pied : on peut se sentir à l’étroit quand on a les pieds larges. Mais hormis ce détail, c’est une très bonne chaussure d’haltérophilie, à un prix tout à fait dans la moyenne du marché !

Inov8 FastLift 3254 étoiles sur 5

Note générale : 4 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon.fr

Inov8 FastLift 325La chaussure Inov8 FastLift 325 fait le pari de s’alléger et de gagner en flexibilité pour être plus à l’aise lors des WODs : si grâce à son système de grip et à sa technologie PowerTrusst, elle est capable de bien maintenir en place le pied pour une stabilité parfaite lors des mouvements de force, elle gagne cependant en polyvalence pour être utilisable sur d’autres exercices de CrossFit. Elle conserve malgré tout la conception classique d’une chaussure d’haltérophilie avec son renforcement du contour du talon pour éviter tout mouvement durant un lift et sa semelle extérieure qui offre une accroche maximale. Quant au revêtement extérieur, il associe polyester et mesh pour garantir résistance et respirabilité !

Notre avis : On pourrait croire que l’Inov8 FastLift 325 a perdu son objectif de vue en se présentant comme plus légère et plus flexible, mais en réalité, il n’en est rien ! Bien que sur le papier, ce sont des caractéristiques qui peuvent faire peur quand on cherche avant tout une chaussure qui va bien nous ancrer au sol, quand on la porte, on se rend vite compte qu’elle est tout de même très performante, tout en étant confortable en plus. Ce n’est évidemment pas une chaussure conçue pour les weightlifters les plus expérimentés, mais quand on débute en CrossFit, elle permet de bien s’équiper, à moindre coût, et de pouvoir également l’utiliser pour d’autres exercices (tant qu’il ne s’agit pas de course). En fonction des profils, elle peut donc être un choix très judicieux !

Nike Romaleos 25 sur 5

Note générale : 5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon.fr | Lire notre test complet des Nike Romaleos 2

Nike Romaleos 2La Nike Romaleos 2 est une chaussure qui a été spécialement conçue pour l’haltérophilie et les entraînements de force, dans le cadre du CrossFit par exemple. Elle est équipée d’un système de laçage intégré et de deux grandes lanières Velcro au milieu du pied pour un maintien parfait, d’un élastique à l’intérieur de la chaussure qui imite le mouvement des tendons, d’une semelle intermédiaire composée d’alvéoles qui assurent une stabilité optimale, et surtout, d’un talon compensé en thermoplastique pour une position de réception idéale. Le remplacement du bois utilisé depuis les années 60 profite d’ailleurs à l’athlète qui dispose d’une chaussure plus agréable à porter.

Notre avis : On ne peut pas faire mieux que les Nike Romaleos 2. Conçues pour les athlètes participant aux Jeux Olympiques de Pékin, elles ont été créées pour correspondre en tout point à ce qu’un haltérophile a besoin d’avoir à ses pieds pour soulever des barres toujours plus lourdes. Dans la pratique du CrossFit, elles sont donc parfaites pour les mouvements de force et d’haltérophilie : maintien, équilibre, stabilité… tout y est. Il est cependant important de préciser que leur grande rigidité les rendent inutilisables sur d’autres exercices, et notamment les exercices de course. Elles sont donc à associer à d’autres chaussures de CrossFit lors d’un entrainement multidisciplinaire.

Adidas Leistung 164,5 sur 5

Note générale : 4.5 / 5 | Prix : Voir le Prix et les Avis sur Amazon

Adidas Leistung 16L’Adidas Leistung 16 est une chaussure taillée pour la pratique de l’haltérophilie. Avec son talon surélevé et sa semelle large, l’alignement du corps est favorisé pour de nombreux exercices comme les snatchs ou encore les clean&jerk. Pour un transfert de puissance parfait, l’avant du pied a été créé à la fois souple et plat, tandis que le talon possède des supports supplémentaires pour garantir une stabilité optimale. Enfin, en plus de la semelle extérieure plate qui permet un bon contact avec le sol, Adidas a développé son propre système de fermeture Boa, qui maintient le pied de façon sûr, pour ne pas qu’il bouge durant l’entrainement.

Notre avis : Conçues cette fois pour les Jeux Olympiques de Rio, donc plus récentes, les Adidas Leistung 16 sont la réponse de la marque aux modèles de Nike qui dominent le marché. Et cette réponse est plutôt très satisfaisante puisque ces chaussures sont une nouvelle fois idéales pour la pratique de l’haltérophilie ou pour les exercices de force dans le CrossFit. En combinant soutien et stabilité avec un poids appréciable et une bonne tenue du pied (tout en épargnant le talon grâce à du polymère léger), elles apportent tout ce qui est nécessaire pour réussir ses entrainements. Dommage que le prix soit encore un peu élevé.

Adidas adiPower4,5 sur 5

Note générale : 4.5 / 5 | Prix : Voir le Prix et les Avis sur Amazon

Adidas adiPowerLa chaussure d’haltérophilie Adidas adiPower, avec ses appuis solides, est conçue pour aider à rester stable même sous les charges les plus lourdes. Que ce soit son châssis spécifique avec tige en cuir enduite de polyuréthane, son Torsion System ou son talon en polymère léger, tout est fait pour garantir confort, maintien et stabilité, du talon jusqu’à la pointe des pieds en passant par la voute plantaire. D’ailleurs, l’attache n’a pas été oubliée puisque la chaussure propose une bande Velcro en plus des lacets habituels. Enfin, la languette en mesh à grosses mailles et les ouvertures Vent Flow dans la semelle extérieure permettent une respirabilité optimale.

Notre avis : Ce qui est surtout appréciable dans ces Adidas adiPower, c’est la façon dont la marque a réussi à créer des chaussures d’haltérophilie dans lesquelles le pied reste parfaitement en place. Le maintien est donc parfait, ce qui aide à donner toute l’énergie nécessaire lors de mouvements de weightlifting, par exemple. Mais les qualités ne s’arrêtent pas là, puisque la chaussure est également assez confortable à porter, et elle respire, ce qui n’est pas toujours le cas. Elle aurait gagné à être un peu plus stable et à offrir un peu plus de place dans la toe box, mais ce ne sont que des détails qui ne viennent pas gâcher l’ensemble.

Adidas Powerlift 2.04 sur 5

Note générale : 4 / 5 | Prix : Voir le Prix et les Avis sur Amazon

Adidas Powerlift 2.0Avec l’Adidas Powerlift 2.0, la stabilité est une nouvelle fois mise à l’honneur. En effet, pour répondre aux besoins des haltérophiles, la marque a créé une chaussure qui allie robustesse, support, maintien et respirabilité. La tige en cuir synthétique et la semelle intercalaire compensée à haute densité se font légères, tandis que la sangle sur le coup de pied apporte un soutien parfait. La doublure en mesh aéré permet à la chaussure de respirer pendant que le pied se sent à l’aise grâce à la forme plus large adoptée par la chaussure. Tout ça en restant bien en contact avec le sol grâce à une semelle extérieure plate qui permet de délivrer les meilleures performances.

Notre avis : Avec les Powerlift 2.0, Adidas prouve une nouvelle fois qu’il sait créer de bonnes chaussures destinées à la pratique de l’haltérophilie. Ce modèle présente toutes les caractéristiques nécessaires pour être à l’aise dans ses mouvements et les réussir correctement. La large base et la semelle plate permettent d’être bien ancré au sol, et la semelle intérieure joue parfaitement son rôle pour donner la meilleure stabilité possible, que ce soit pour de simples squats, des arrachés ou même des soulevés de terre. On aurait cependant apprécié une toe box plus large, pour donner plus d’espace aux orteils. Elles restent tout de même une très bonne chaussure, à un prix très intéressant.

Reebok Lifter Plus 2.04 sur 5

Note générale : 4 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon.fr

Reebok Lifter Plus 2.0La Reebok Lifter Plus 2.0 est une chaussure d’haltérophilie conçue pour que l’athlète puisse donner le meilleur de lui-même. Pour la stabilité, un Heel Clip au talon est présent et n’alourdit pas pour autant la chaussure. Pour le maintien, deux bandes Velcro entourent le pied et le gardent en place à la cheville et à l’avant, et au milieu du pied, la technologie U-Form de la tige prend automatiquement la forme du pied sous l’effet de la chaleur, pour une semelle intérieure adaptée à sa morphologie. Et enfin, pour le confort, l’avant-pied est fait en cuir pleine fleur, tandis qu’une doublure anti-frottement permet de garder les pieds au frais et au sec.

Notre avis : Bien qu’elle soit spécifiquement destinée à l’haltérophilie, la Reebok Lifter Plus 2.0 est probablement la plus polyvalente des chaussures dédiées. Si bien sûr elle est inadaptée aux exercices de courses, elle peut pourtant s’adapter plus facilement que les autres aux différents WOD et à la pratique du CrossFit dans sa globalité. Pour ce qui est des exercices de force, elle permet une très bonne stabilité, ce qui est l’essentiel, et on apprécie la technologie à mémoire de forme qui rend la chaussure très agréable à porter. Ce qui fait sa polyvalence fait cependant aussi son principal défaut : pour certains exercices, notamment de force, son drop aurait gagné à être un peu plus important.


Comment choisir ses chaussures de CrossFit ?


Tout est une question de compromis : entre les exercices de cardio et les exercices de force, le pied a à la fois besoin d’une chaussure légère et souple, mais également d’une chaussure stable et solide. Pour s’y retrouver entre les différents modèles, l’épaisseur du drop, la composition de la semelle, et les différentes technologies de maintien du pied, voici donc quelques explications pour réussir à bien choisir ses chaussures de CrossFit.

Les différents modèles

Les chaussures de CrossFit sont généralement classées selon 3 modèles : les chaussures hybrides, les chaussures minimalistes et les chaussures pour l’haltérophilie. Le CrossFit étant un sport multidisciplinaire, faits d’entrainements qui peuvent être très différents les uns des autres, ces différents modèles servent à coller au mieux aux différents WOD, en apportant à l’athlète ce dont il a besoin pour réussir ses exercices, que ce soit le confort, la souplesse ou même le maintien.

Si les chaussures hybrides, comme leur nom l’indique, sont celles qui s’adaptent à tous les exercices, sans aucune distinction, et qui sont donc les chaussures à choisir par défaut, il existe cependant également les chaussures minimalistes et celles destinées à l’haltérophilie, qui s’adressent au contraire aux athlètes qui recherchent une utilisation plus précise.

  • Les chaussures hybrides

Chaussures CrossFit hybridesÀ la fois souples et confortables, sans être trop lourdes, les chaussures hybrides sont parfaites pour le conditionnement métabolique (comme avec les sauts avec une corde à sauter ou encore les mouvements plus complets avec un rameur) comme pour les exercices de gymnastique (pompes, tractions, etc.). Si certaines disposent d’un amorti de qualité, ce n’est cependant pas un critère primordial pour les marques puisque les exercices de courses durent assez peu longtemps. Puisqu’elles sont hybrides, elles savent également comment apporter maintien du pied et bonne stabilité pour les mouvements de weightlifting.

  • Les chaussures minimalistes

Chaussures CrossFit minimalistesGénéralement, les chaussures minimalistes sont présentées avec les chaussures hybrides. Si elles possèdent à peu près les mêmes caractéristiques (excepté pour la gestion de l’amorti, souvent inexistant), elles sont toutefois plus légères : le minimalisme de ces chaussures est au niveau de leur poids et de la finesse de la semelle. Elles cherchent avant tout à donner le sentiment d’être pieds nus avec un drop quasi-inexistant, pour se sentir encore plus libre de ces mouvements.

  • Les chaussures pour l’haltérophilie

Chaussures CrossFit haltérophilieLes chaussures pour l’haltérophilie sont tout le contraire des deux autres : destinées uniquement aux exercices de weightlifting, ce sont des chaussures plus lourdes, très rigides, qui assurent à la fois stabilité et maintien. Elles permettent de mieux garder les pieds ancrés au sol, que ce soient pour les mouvements d’haltérophilie (clean&jerk, snatch, etc.), de powerlifting (squat, soulevé de terre, etc.) et des dérivés (kettlebell swing, etc.). Elles sont donc faites pour les crossfiteurs privilégiant ces exercices.

Le drop

Le drop, sur la chaussure de CrossFit, c’est la différence de hauteur entre le talon et l’avant du pied. Il est important à prendre en compte puisqu’il vient en aide au moment de l’exécution des mouvements. En effet, toutes les personnes ne possèdent pas la même flexibilité au niveau des chevilles, et ce drop, qui met plus ou moins en hauteur le talon, permet de rester stable et de garder une bonne position du dos dans de nombreux mouvements.

Drop chaussures CrossFit

Selon les marques et les modèles de chaussures, ce drop peut être plus ou moins important, allant généralement de 0mm à 30mm :

  • Un drop de 0mm

Les chaussures dépourvues de drop sont généralement des chaussures minimalistes. Si l’absence de drop est plutôt appréciable pour la plupart des mouvements de gymnastique, l’absence totale d’amorti dans le talon les rend moins confortables pour tous les exercices de course. C’est également le genre de chaussure que les sportifs aux pieds plats peuvent apprécier puisqu’elles collent parfaitement à leur morphologie.

  • Un drop entre 3mm et 9mm

C’est ce qu’on appelle le drop de transition, celui adopté par la plupart des chaussures de Crossfit (le drop idéal pour une chaussure hybride étant environ de 6mm). Les chaussures présentant un drop entre 3mm et 9mm sont généralement conçues pour les sportifs voulant faire la transition entre des chaussures de running classiques et des chaussures minimalistes. Elles permettent de diminuer la présence de l’amorti, de mieux ressentir le sol, afin de muscler progressivement les muscles stabilisateurs qui ne sont pas sollicités avec les chaussures au drop plus important.

  • Un drop de 11mm ou 12mm

C’est le drop classique des chaussures de running. Ce drop permet de garantir un bon amorti au niveau du talon, généralement avec un gel amortissant, et donc de s’adapter aux exercices de courses. Pour la pratique du CrossFit, ce drop est cependant assez pénalisant puisque l’amorti absorbe une partie de l’énergie déployée dans les mouvements, et tend à faire perdre l’équilibre lors d’exercices d’haltérophilie.

  • Un drop entre 20mm et 30mm

Un drop aussi important est typique des chaussures d’haltérophilie. Pour les athlètes qui ne possèdent pas une bonne flexibilité de la cheville, ce drop permet de compenser en évitant ainsi à la fois les déséquilibres et les mauvaises courbures au niveau du dos. La force est alors mieux utilisée et mieux restituée.

La semelle

Pour choisir les bonnes chaussures de CrossFit, il faut également s’intéresser à leur semelle. Encore une fois, que ce soit en épaisseur ou en flexibilité, cette semelle doit correspondre au type d’exercices qui seront le plus souvent effectués. Puisque le CrossFit se base surtout sur des mouvements dynamiques dont la force provient de la restitution de l’énergie, la semelle doit être adaptée et ne pas être comparable à un tapis de gym dans lequel le pied s’enfonce.

Chaussures CrossFit souplesse flexibilité

  • L’épaisseur de la semelle

C’est dans ce domaine que les chaussures minimalistes prennent le dessus, puisque la sensation pieds nus et le fait d’être en contact direct avec le sol permet de ne perdre aucune énergie. L’amorti de la semelle, inexistant, n’absorbe pas le dynamisme mis dans l’exécution du mouvement. Il en va de même avec les chaussures destinées à l’haltérophilie : même si cette fois la semelle est très épaisse, elle est néanmoins complètement rigide. Elles permettent donc de garder une bonne stabilité et de ne pas créer le moindre déséquilibre, que ce soit dans les squats ou même les deadlifts.

  • La flexibilité de la semelle

Que ce soit pour les exercices de gymnastique ou de conditionnement métabolique, la semelle des chaussures de CrossFit doit être la plus souple possible. Le pied est en effet souvent plié au niveau des articulations des orteils, et la chaussure doit pouvoir suivre ces mouvements. De plus, quand la semelle est parfaitement flexible, il n’y a aucune perte de dynamisme au niveau de la cheville. On retrouve surtout cette flexibilité sur les chaussures hybrides et minimalistes, tandis que les chaussures pour l’haltérophilie ont tendance à être plus rigide, encore une fois pour assurer un meilleur maintien.

La toe box

Toe box chaussures CrossFitLa toe box, littéralement la boite à orteil, est la partie avant de la chaussure, celle qui entoure les orteils. Si cette toe box fait partie des critères pour choisir ses chaussures de CrossFit, c’est que comme pour la pratique de n’importe quel sport, les orteils doivent avoir de la place et ne pas être à l’étroit. Or, toutes les marques ne proposent pas forcément des modèles adaptés aux différentes morphologies de pieds.

Les chaussures de CrossFit présentant une toe box évasée sont donc les chaussures les plus agréables à porter, notamment lorsqu’il s’agit de chaussures minimalistes. Sans amorti sur le talon, l’avant du pied a en effet besoin d’espace sur les côtés, pour que les orteils puissent s’écarter les uns des autres afin de renvoyer la meilleure impulsion possible.

Cette caractéristique n’est pas forcément nécessaire sur les chaussures destinée aux exercices d’haltérophilie, mais elle est bienvenue sur les chaussures hybrides. Même si le drop (et parfois la présence d’un gel amortissant) permettent d’attaquer le sol avec le talon et non pas avec les orteils, ne pas les comprimer est une bonne chose. À noter tout de même que le principal est d’être à l’aise dans ses chaussures : si à l’origine, le pied n’est pas large, des chaussures normales, sans toe box évasée, peuvent tout à fait convenir.

Les autres caractéristiques

Enfin, pour choisir ses chaussures de CrossFit, il faut noter toutes les autres petites caractéristiques qui entrent en compte dans l’utilisation générale, que ce soit le poids pour ne pas qu’elles soient gênantes, le maintien pour être toujours stable, ou même la solidité et la résistance de la chaussure en elle-même puisqu’elle va être soumise à un traitement choc.

  • Le poids

Poids chaussures CrossFitAvec des chaussures minimalistes qui peuvent passer sous la barre des 200g et des chaussures d’haltérophilie qui peuvent aller au-dessus des 500g, la gamme de poids est large en ce qui concerne les chaussures de CrossFit. Encore une fois, il faut choisir celles qui correspondent le mieux à ce qu’on veut en faire : les plus légères sont idéales pour les mouvements de gymnastiques (elles ne ralentissent pas les mouvements), tandis que les plus lourdes sont parfaites pour le weightlifting et le powerlifting.

  • Le maintien

Maintien chaussures CrossFitLa pratique du CrossFit se faisant sur l’enchainement de mouvements, qui prennent pour la plupart appui sur le pied, celui-ci doit être bien maintenu dans la chaussure. On pourrait penser que ce maintien doit surtout se faire au niveau du talon ou même de la cheville, alors qu’en fait c’est plutôt au niveau du milieu du pied, pour assurer une bonne stabilité. C’est pourquoi certaines marques ont développé des modèles équipés de renforts latéraux, qui permettent aux pieds de garder une bonne position.

  • La solidité

Solidité chaussures CrossFitAvec des WOD qui peuvent demander de sauter, de s’abaisser, de courir et de grimper à la corde, les chaussures de CrossFit doivent être solides. Pour éviter qu’elles ne craquent trop rapidement, ou qu’elles subissent des dommages au bout de quelques séances d’entrainements seulement (avec la semelle qui se décolle, par exemple), il faut donc vérifier la matière dans laquelle elles sont faites, et si elles possèdent des protections sur les côtés. On peut tout de même noter que les marques présentes sur le marché proposent généralement des chaussures plutôt résistantes.

[table id=19 automatic_url_conversion_rel_nofollow=true /]
[table id=20 automatic_url_conversion_rel_nofollow=true /]