Gilet Lesté : Efficace ? Avantages et Inconvénients ? + 5 Entrainements

Gilet lesté entrainementRien de mieux pour amener plus de difficulté !

On entend souvent parler du gilet lesté, que ce soit en musculation ou en CrossFit. Avec le poids supplémentaire qu’il apporte, il serait capable de rendre les entrainements plus intenses et de participer à la progression dans le développement musculaire !

Mais est-ce vrai ? Se mettre du lest est-il vraiment efficace ? Quels seraient les avantages et les inconvénients ? Voici toutes les réponses aux questions qu’on peut se poser au sujet du gilet lesté, ainsi que quelques exemples de la façon dont on peut s’en servir pour s’entrainer !

Quel est le meilleur gilet lesté ? (mis à jour en 2022)



Gilet lesté : utilisation et efficacité


Le gilet lesté est un accessoire pour l’entrainement qui permet d’être plus lourd. Loin d’être un simple détail technique, ce poids en plus permet en fait d’ajouter de la résistance ou de devoir faire preuve de plus d’efforts lors de nombreux exercices, et notamment quand ceux-ci sont basés sur le poids du corps. Si ça peut être en musculation, avec les tractions, les dips et les pompes, la veste lestée trouve également son utilité en CrossFit, avec les squats ou les burpees, par exemple, et même en running. Le but recherché est simple : augmenter la difficulté quand un exercice est devenu trop facile à réaliser !

Comment s’utilise une veste lestée ?

Rien n’est plus simple que d’utiliser une veste lestée ! À la manière d’une veste normale, elle s’enfile autour du torse et elle est dotée de poids répartis de manière homogène, que ce soit sur le devant comme sur l’arrière. Pour être enfilée, plusieurs méthodes existent : les plus élaborées possèdent un zip sur le devant qui les rend très pratiques à mettre et à enlever rapidement, tandis que les autres optent pour la méthode de la chasuble, c’est-à-dire qu’elles s’enfilent par la tête. Mais toutes disposent cependant d’une ou de plusieurs méthodes de serrage et d’ajustement, afin que la veste soit le plus près du corps possible, pour qu’elle ne gêne pas durant les mouvements. On retrouve donc généralement des sangles avec Velcro qui leur permettent de s’adapter à toutes les morphologies et tous les types de sportifs parce que oui, le gilet lesté est bien souvent en taille unique !

Veste lestée utilisation

Cependant, puisque les besoins en poids supplémentaire ne sont pas les mêmes pour tous les sportifs, le gilet lesté est disponible en plusieurs poids différents, généralement entre 5 kg et 30 kg. Mieux, il est même bien souvent constitué de poches à l’intérieur desquelles se trouvent de petits sachets amovibles remplis de sable ou de granulés en acier. Ces petits sachets peuvent être laissés dans le gilet ou être retirés à volonté, de sorte que ce gilet prend alors exactement le poids qu’on veut bien lui donner. Comme on peut le voir, la veste lestée s’utilise donc de façon très simple et comme elle est totalement ajustable, elle met toutes les chances de son côté pour séduire un maximum !

Un gilet lesté est-il efficace ?

Qu’en est-il de l’efficacité de ce gilet lesté, par contre ? Quand on commence à l’utiliser, cette dernière ne fait plus aucun doute : un gilet lesté est vraiment efficace ! Une fois porté, il permet de réinventer ses entrainements et mieux travailler. Comme on l’a dit précédemment, l’ajout de poids supplémentaire permet de gagner en difficulté dans des exercices qui étaient devenus trop faciles, mais ce poids peut également permettre d’accroitre sa dépense énergétique lors d’exercices de cardio, quand on s’est fixé un objectif de calories à brûler ou de poids à perdre, par exemple. Le gilet lesté aide à stimuler la puissance, l’endurance, et même la vitesse et l’explosivité, de sorte qu’il ne peut être qu’efficace pour améliorer ses entrainements et progresser encore plus rapidement !


Veste lestée : avantages et inconvénients


Un accessoire totalement modulable

Gilet lesté avantages inconvénientsL’avantage principal de la veste lestée, si on la compare à d’autres accessoires qui apportent également du poids supplémentaire comme la ceinture lestée ou encore les lests pour chevilles et poignets, c’est qu’elle est bien plus polyvalente. Avec ses nombreuses charges réparties sur l’ensemble du torse et du dos, elle fait travailler plus de muscles et elle est surtout utile pour une plus grande variété d’exercices tout en étant adaptée à plus de sports ! Le fait de pouvoir répartir les charges où on le désire est aussi un atout : il est par exemple tout à fait possible de cibler des zones musculaires à travailler en priorité en plaçant les sacs de sable ou de granulés plus haut ou plus bas dans la veste. Et c’est sans parler du fait qu’avec un poids total modulable en fonction du nombre de lests qu’on place à l’intérieur, le gilet lesté peut aussi permettre une belle plage de progression !

Un véritable atout pour le développement musculaire

Comme on a pu le voir précédemment, quand on évoquait l’efficacité du gilet lesté, son second avantage est qu’il est d’une véritable aide pour le développement musculaire. Utilisé en musculation, ou quand on pratique le CrossFit, il demande aux muscles davantage de force et d’énergie, ce qui va les faire se renforcer. L’autre effet bénéfique qui en découle est qu’on prend en même temps soin de son système cardiovasculaire en poussant l’organisme à augmenter sa capacité respiratoire et de consommation d’oxygène. Les programmes d’entrainement qu’on pouvait avoir l’habitude de faire prennent alors une nouvelle dimension, et dans ce sens, la veste lestée, qu’on peut d’ailleurs mettre et enlever à volonté, aide également à éviter l’effet de monotonie. Mais ce gilet a aussi un avantage bien plus concret lors des entrainements : comme il se porte autour de soi, il laisse les mains totalement libres pour effectuer d’autres mouvements et il est beaucoup plus pratique que des poids à porter ou à empiler dans le dos !

Des risques accrus de blessures

Le gilet lesté ne possède cependant pas que des avantages, et il est nécessaire de prendre quelques précautions lors de son utilisation. En amenant plus de poids, il fait parfois en même temps disparaitre des habitudes d’entrainement, comme celles qui font opter pour les bonnes postures, celles qui font travailler les bons muscles ou encore celles qui poussent à aller jusqu’aux amplitudes maximales. Si à cause du gilet lesté un déséquilibre est créé et que l’exercice est mal exécuté, il peut donc entrainer des risques de blessures. De plus, cette charge supplémentaire amène également plus de pression sur les articulations, qu’il ne faut donc pas hésiter à bien échauffer ! Dans la pratique du CrossFit, pour garder sa mobilité et donc pour une utilisation optimale, on recommande généralement de ne pas porter une veste lestée qui dépasse 10% de son poids. Ces restrictions n’existent pas en musculation, mais il faut cependant veiller à y aller progressivement : il faut d’abord s’habituer à 10 kg supplémentaires, avant de passer à 20 kg, 30 kg, etc.


5 entrainements avec un gilet lesté


Après la théorie, un peu de pratique ! Si on a évoqué juste avant que le gilet lesté pouvait se porter lors de la pratique de nombreux sports, et notamment le CrossFit et le running, il est particulièrement efficace lors d’exercices de musculation et de renforcement musculaire. Voici donc comment on peut conjuguer son utilisation à des entrainements qu’on a déjà souvent l’habitude d’effectuer !

Gilet lesté exercices

1 – Les pompes avec gilet lesté

Les pompes, une fois maitrisées, sont un exercice sur lequel on stagne rapidement. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il n’était pas rare de croiser des sportifs qui plaçaient des poids sur leur dos pour rendre le mouvement plus dur à effectuer ! Les pompes avec gilet lesté reprennent le même principe : se rendre plus lourd pour faire à nouveau travailler les biceps et les pectoraux ! Poids supplémentaire ou pas, les recommandations restent cependant les mêmes : qu’importe le nombre de séries ou de répétitions, la respiration doit toujours être en synchronisation avec l’exercice (inspiration dans la descente, expiration dans la montée), et il faut faire attention à garder le dos bien droit.

2 – Le squat avec veste lestée

Le squat est un autre grand classique des entrainements de musculation, notamment pour ses effets sur les quadriceps et les fessiers. À mi-chemin entre le squat classique et le squat avec barre d’haltérophilie, le squat avec veste lestée permet également de mieux stimuler les muscles qu’on vient d’évoquer. Le principe est toujours le même : comme on est plus lourd, on demande plus d’effort aux muscles lorsqu’on doit se remettre en position initiale ! Pour une exécution parfaite de l’exercice, les postures sont par ailleurs toujours les mêmes. Il ne faut pas rentrer les épaules et on n’hésite pas à bien faire ressortir le torse autant que les fesses !

3 – Le gainage dynamique avec gilet lesté

Le gainage est un très bon exercice pour renforcer la ceinture abdominale. L’associer à un gilet lesté permet donc de travailler encore plus en profondeur en poussant les muscles toujours plus loin pour leur faire gagner en puissance ! Le gainage dynamique avec gilet lesté, qui peut d’ailleurs aussi être du gainage dynamique pour les obliques, reprend les mêmes positions et les mêmes principes que le mouvement de base, c’est-à-dire surtout un dos droit et un corps bien aligné. Pour éviter de se blesser, le corps entier doit être gainé, et il ne faut pas non oublier de bien respirer !

Veste lestée exercices entrainement4 – Les tractions avec veste lestée

Les tractions, c’est un exercice récurrent des entrainements en musculation, qui reflètent parfaitement comment le poids du corps peut servir pour se muscler. En enfilant une veste lestée, l’énergie et la force demandées pour se soulever est encore plus intense, ce qui fait que le grand dorsal, les trapèzes, les biceps et les triceps vont être encore plus sollicités et davantage travaillés ! Mais comme avec tous les autres exercices présentés ici, l’ajout de la veste lestée ne doit pas faire oublier les règles de réalisation de l’exercice, c’est-à-dire ici surtout un positionnement correct des mains sur la barre !

5 – La fente avec gilet lesté

La fente est l’un des derniers exercices de base auquel on peut ajouter un gilet lesté pour augmenter la difficulté. Si ce mouvement peut également être associé à des haltères puisque les mains sont totalement libres, le gilet lesté permet tout de même de mieux garder l’équilibre, ce qui agit donc plus efficacement sur les muscles fessiers. On avance une jambe, on la fléchit, on abaisse le genou de l’autre, et soit se remet en position initiale, soit on avance pour passer à l’autre jambe. Les règles restent les mêmes, mais le poids en plus fait toute la différence !